BCU
Collections patrimoniales < Photographies sons films

Fonds Maxime Biolley [MABI]

Joseph Papaux, piqueur de Treyvaux (entre 1890 et 1914)

FondsFonds de 226 photographies (avec négatifs originaux) accessibles en ligne.

  Accès aux images en ligne

Les clichés immortalisent le microcosme quotidien de la campagne fribourgeoise au tournant du 19e siècle : fermes et fermiers (avec leur bétail), hommes d'église, mendiants et vagabonds. Le photographe s'autorise des excursions en ville de Fribourg (routes et immeubles en construction notamment ceux du boulevard de Pérolles et le nouvel Hôtel des postes bâti en 1900) et au chantier du tunnel de Thusy (1898), ainsi que des "reportages" hors canton (Vaud et Valais).

PhotographeMaxime Biolley (Treyvaux, 1867 – 1935). 
Riche propriétaire terrien, syndic de Treyvaux et député au Grand Conseil, Maxime Biolley s’adonna au loisir de la photographie – dont  il apprit la technique auprès de Prosper Macherel – en parcourant avec son appareil sa région et ses alentours. Sa production est estimée à environ 400 clichés réalisés entre 1880 et 1914, après quoi il perdit progressivemet la vue et abbandona la photographie.


 
Created by cdi