BCU
Collections patrimoniales < Imprimés anciens et précieux

Guillaume Maess 1596-1605

PortraitD’origine fribourgeoise, reçu dans la Bourgeoisie de Fribourg en 1575, Guillaume Maess étudia à l’Université de Freiburg en Breisgau où il obtint son titre de Magister artium (maître ès-arts) en 1571. De retour en 1595 dans sa ville natale, il se lance dans l’art typographique en s’associant à Abraham Gemperlin jusqu’en 1597, puis en solitaire jusqu’en 1605, avant de passer la main à son successeur, Etienne Philot. Avec François Werro et Albert Lapis, Guillaume Maess fonde la première société d’édition fribourgeoise, le 23 janvier 1598. Le De Rebus Helvetiorum (1598) de François Guillimann (1568-1612) et le Catholisch Handbüchlein de Canisius (1598) comptent parmi les productions les plus relevantes de cette société éditoriale. A partir de 1600, cependant, les imprimés qui sortent de l’officine fribourgeoise se font rares. Elu au Conseil des Deux-Cent en 1599, Maess y siégera jusqu’à sa mort, survenue en 1619.

Pages de titres des
principaux imprimés
de G. Maess








 
Created by cdi