BCU
Collections patrimoniales < Imprimés anciens et précieux

Innocent Théodoric Hautt  1712-1736

PortraitEntré au service de Jean-Jacques Quentz - son futur beau-père - en 1707 ou 1708, Innocent Théodoric Hautt (mort en 1736) est issu d’une illustre famille lucernoise d’imprimeurs et de libraires. Si le premier almanach publié dans le canton porte le nom de son patron sur la page de titre, c’est lui qui signe, en date du 2 janvier 1711, la dédicace aux Autorités de Fribourg. Avec Hautt, l’officine typographique fribourgeoise qui s’est dotée en août 1710 de nouveaux caractères, connaît un certain dynamisme, même si la production continue à être conditionnée par la demande locale, modeste, et de caractère essentiellement religieux ou de circonstance (programmes de représentations théâtrales du Collège St-Michel, actes des évêques, placards du gouvernement, etc.). En 1732, Innocent Théodoric Hautt acquiert la papeterie de Marly - active depuis le XVe siècle - et obtient du gouvernement, le 3 mars 1733, les droits exclusifs sur les chiffons, matière première indispensable à la fabrication du papier. Hautt décède en octobre 1736, laissant à son fils Henri Ignace Nicomède le soin de continuer son oeuvre à la tête de l’imprimerie de Fribourg et de la papeterie.

Pages de titres des
principaux imprimés
de I.T. Hautt








 
Created by cdi