BCU
Collections patrimoniales < Photographies

Fonds Ernest Andres [ERAN]



Fonds418 clichés (tirages, négatifs et planches contact). Le fonds contient également des cartes postales issues d'une riche correspondance commerciale.

Le fonds relate la vie d’une famille commerçante d'origine bernoise établie à Fribourg en 1886. Jakob Andres (1856-1915) y ouvrira un commerce de "denrées coloniales en gros" – café, thé, sucre, riz, épices, pâtes et autres conserves – à l'intention des épiceries du canton. Installée à l'avenue de la Gare puis à l'avenue Weck-Reynold (1939), l’entreprise sera liquidée en 1955, victime de l'essor des grandes sociétés de distribution (Migros et Coop).
Cet album de famille réalisé par son fils Ernest Andres, documente les étapes de cette société commerciale dans le cadre de la ville qui la vit se développer et disparaître.
En 1996, Jean-Jacques Andres, arrière petit-fils de Jakob, contacta le photographe Jean Mülhauser qui réalisa des nouveaux tirages des images les plus significatives. Le fonds a été déposé à la BCU en l'an 2000.

PhotographeErnest Andres (1898-1955), auteur de la plupart des clichés, a participé activement à la vie sociale de la ville de Fribourg, comme membre de sociétés sportives et culturelles et dans le cadre des activités de la paroisse réformée. Fils du fondateur Jakob Andres, il dirigea l'entreprise "Ernest Andres fils. Denrées coloniales en gros, cigares et tabacs" depuis 1932 (décès de Mme Flora Andres-Helbling) et jusqu'à sa mort, qui coïncida avec la fermeture du commerce, en 1955.

AccèsFonds en cours de traitement.
 
Created by cdi