BCU
La BCU

Historique de la BCU

1848La Bibliothèque cantonale est fondée le 23 septembre par décret du Grand Conseil fribourgeois, conformément aux idéaux du nouveau régime radical issu de la défaite du Sonderbund.
Après l'expulsion des Jésuites et la suppression des couvents, les biens de l'Eglise sont placés sous administration civile. Les fonds des bibliothèques du Collège Saint-Michel (transformé en Ecole cantonale) et des autres ordres et monastères forment la nouvelle Bibliothèque cantonale, située au-dessus de la chapelle de l'ancien collège.


1852Le premier bibliothécaire, l'abbé Meinrad Meyer, publie le premier volume du catalogue imprimé (les volumes suivants paraissent en 1855, 1859 et 1868).

1870L'abbé et historien Jean Gremaud prend la direction de la bibliothèque.

1889Fondation de l'Université de Fribourg et création des premières bibliothèques de séminaires (droit, littératures classiques, archéologie, histoire et théologie).

1897Charles Holder, jeune prêtre alsacien, succède à l'abbé Gremaud à la tête de l'institution.

1905Max de Diesbach, juriste formé en Allemagne et homme politique fribourgeois (préfet de Romont, conseiller national), est le nouveau directeur.

1909La Bibliothèque devient officiellement "cantonale et universitaire" (BCU).

1910Le 11 juin a lieu l'inauguration du bâtiment qui constitue l'infrastructure classique de la bibliothèque actuelle (BCU Centrale). Elle se situe à proximité du collège Saint-Michel.

1916Un nouvel homme d'église à la tête de la BCU, l'abbé François Ducrest.

1925L'historien Gaston Castella, professeur à l'Université et auteur d'une Histoire du Canton de Fribourg, est nommé directeur de la bibliothèque.

1941Inauguration du site universitaire de Miséricorde qui offre de nouveaux espaces aux bibliothèques de séminaires.

1942Un règlement définit la structure de la BCU : "une gestion centralisée pour une utilisation décentralisée".
L'avocat François Esseiva est nommé directeur de la BCU.


1958Changement à la tête de la BCU : l'avocat René de Wuilleret, dirige également une société d'assurances.

1973Au service de la BCU depuis 1948, Georges Delabays est nommé directeur.

1976L'extension de la BCU donne au bâtiment son architecture actuelle.

1982Parution du premier volume, cumulatif, de la Bibliographie du canton de Fribourg.

1984Adhésion de la BCU au "Réseau des Bibliothèques romandes et tessinoises" (RERO) et informatisation du catalogue (système SIBIL).
Entrée en fonction de l'historien Martin Nicoulin, nouveau directeur de la BCU.


1985La BCU célèbre par une exposition et une publication le 400e anniversaire de l'imprimerie fribourgeoise ("Le Livre fribourgeois 1585-1985").

1987Les fonds sont recensés : à ce moment la BCU possède 1'671'589 documents.

1989Le Médiacentre fribourgeois, anciennement "Centre d'initation aux mass média", est intégré à la BCU.
Une coopération entre la BCU et les bibliothèques du canton est mise en place; elle vise la création d'un réseau documentaire fribourgeois.


1990Parution du premier volume courant de la Bibliographie fribourgeoise (1986-1987).
Le congrès de l'Association des bibliothèques et des bibliothécaires suisses (BBS) est organisé à Fribourg.


1993Le Règlement du 2 mars - basé sur la Loi sur les Institutions culturelles de l'Etat (1991) - fixe les missions et le fonctionnement de la BCU.
Les opérations de prêt et d'acquisition des documents sont informatisées.


1995Le premier site Internet de la BCU est mis en place.

1997Avec l'ensemble des bibliothèques du Réseau romand (RERO), la BCU adopte le système informatique pour bibliothèques VTLS.

1998La BCU fête son 150e anniversaire et ouvre son nouveau site Internet.
Les bibliothèques décentralisées et leurs relations avec la Centrale font l'objet d'une évaluation.


1999Plusieurs ressources électroniques sont accessibles depuis le site Internet de la BCU : périodiques électroniques, photographies fribourgeoises, bases de données, publications électroniques éditées par la BCU, etc.

2000Le Conseil d'Etat présente un projet d'extension de la BCU en trois étapes : l'aménagement d'un dépôt de livres à Beauregard, le réaménagement des locaux de la bibliothèque centrale et son extension à la rue Saint-Michel.
Inauguration de DOKPE, bibliothèque de la Facultés des sciences.


2001Migration du système informatique VTLS vers VIRTUA : plus d'un million d'ouvrages, 50% des collections de la BCU, figurent dans le catalogue informatisé.
La Bibliographie fribourgeoise est accessible séparément sur Internet. Elle comprend 17'500 notices et remplace les 5 volumes imprimés couvrant la période 1986-1995.


2002Changement à la direction de la BCU : Martin Good succède à Martin Nicoulin.
Déménagement d'une partie des fonds de la BCU Centrale à Beauregard.


2007Le Conseil d'Etat reçoit le rapport sur le projet d'extension (sur le site d'origine) avec une étude de faisabilité.

2009Le Conseil d'Etat adopte le projet d'extension et autorise le lancement d'un concours d'architecture.
Lancement d'un concours international d'architecture pour l'agrandissement et la restructuration de la centrale de la Bibliothèque cantonale et universitaire.


2010Le Jury du concours d'architecture choisit le projet "Jardins cultivés" du Bureau d'architecture Butikofer de Oliveira Vernay sàrl.
Centenaire du bâtiment de la Bibliothèque cantonale et universitaire (inauguré le 11 juin 1910).


 
Created by cdi