BCU
Collections patrimoniales < Manuscrits et incunables

"Généalogies de familles fribourgeoises"
de Hubert de Vevey (ms. L 1935)

Historique et contenu

Les Généalogies de familles fribourgeoises dressées par Hubert de Vevey furent données le 15 décembre 1989 à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg par M. François de Vevey et Mme Marianne Moles-de Vevey, les enfants de l’historien décédé en 1984 (voir La Liberté, 16/17.12.1989, Die Freiburger Nachrichten, 16/17.12.1989, La Gruyère, 16/17.12.1989). Ce fonds est composé des généalogies de 146 familles nobles, ou du moins notables, appartenant presque toutes à l’aire géographique de Fribourg et du Pays de Vaud durant les périodes médiévale et moderne. Seules les généalogies des familles Gendre, Hogg, de Vevey, von der Weid et Zellveger débordent sur la période contemporaine. En raison de la protection de la personnalité, ces parties récentes n’ont pas été retenues dans la version électronique. Les généalogies occupent, sous leur forme d’origine, plus de 6 000 pages, dactylographiées pour la plupart.

Chaque dossier consacré à une famille s’ouvre d’abord sur un tableau généalogique dressé grâce au dépouillement de sources opéré, très souvent de première main, par Hubert de Vevey ; puis suivent les pièces justificatives rassemblant, pour chaque membre de la famille, les regestes des documents mis à profit par le chercheur. Ce dernier a doté chaque individu d’un numéro permettant au lecteur de l’identifier très facilement. On y trouve aussi diverses mises à jour, compléments ou copies de généalogies déjà publiées par Hubert de Vevey.

Établi avec une patience rare et une rigueur scientifique exemplaire, cet ensemble de généalogies a été dressé en grande partie sur la base de sources inédites conservées dans les archives et les bibliothèques, ce qui leur donne une valeur plus grande encore. Utiles aux généalogistes, ces travaux devraient devenir un instrument indispensable à tout chercheur et historien qui s’intéresse à l’histoire de nos contrées. Une autre série de généalogies établies par Hubert de Vevey est aussi conservée à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg sous la cote ms. L 1937. De nature fort différente, ce fonds rassemble les généalogies manuscrites de 33 familles d’Estavayer-le-Lac composées des seules tableaux sans les pièces justificatives ; c’est la raison pour laquelle elles n’ont pas été numérisées.

Depuis quelque temps déjà, ce fonds a fait l’objet d’un intérêt particulier pour le mettre en valeur sous une forme numérique et le rendre ainsi accessible à un plus large public qui n’a pas la possibilité de consulter les documents originaux au cabinets des manuscrits de la B.C.U. De manière à en faciliter la lecture et à permettre un traitement efficace des informations par les moteurs de recherche, les tableaux généalogiques restés à l’état manuscrits ont dû être adaptés puis enregistrés sur un support informatique adapté.



Biographie de Hubert de Vevey (1897-1984)

Fils d’Emmanuel de Vevey, directeur de l’Institut agricole de Grangeneuve, et de Marie Ellgass, Hubert de Vevey est né le 11 octobre 1897 à l’hôtel Ratzé, l’actuel Musée d’art et d’histoire de Fribourg. Après l’obtention d’une licence ès sciences économiques à la Faculté de droit de l’université de sa ville natale, il est nommé en 1927 professeur au collège Saint-Michel où il enseigne jusqu’à sa retraite en 1961.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Hubert de Vevey s’adonne à ses passions : l’héraldique et la généalogie. Ses recherches dans ces domaines portent essentiellement sur les familles fribourgeoises et donnent lieu à des publication d’ouvrages et d’articles de référence comme, par exemple, l’Armorial du canton de Fribourg. On trouvera les nombreux travaux publiés par Hubert de Vevey dans la Bibliographie fribourgeoise. Héraldiste de renom, il inventorie les armoiries des familles du canton. Il dresse d’innombrables généalogies de familles fribourgeoises, rassemblant comme les morceaux d’un puzzle des milliers de noms tirés des registres de baptêmes, de mariages et de décès, des registres de notaires, des archives publiques et privées. Cette œuvre monumentale, aussi bien par son ampleur que par sa qualité, constitue aujourd’hui encore une source incontournable pour l’étude de l’histoire fribourgeoise.

Il assume également, pendant plus de 25 ans, la fonction de conservateur du Musée d’Estavayer-le-Lac qu’il réorganise entièrement. C’est également lui qui classe et répertorie les archives de la même ville.

Hubert de Vevey décède à Fribourg le 15 janvier 1984.



Les généalogies numérisées

Les documents dactylographiés par Hubert de Vevey ont été numérisés tels quels (arbres et Pièces justificatives). Une dizaine de passages ont été retirés de la version numérisée pour des raisons de droit d’auteur ou de protection de la personnalité. Pour les arbres généalogiques manuscrits (Arbres manuscrits), une transcription informatique a été nécessaire afin de permettre une recherche par reconnaissance de caractères (Arbres transcrits). L’établissement de normes de transcription s’est donc avéré indispensable pour respecter la cohérence des originaux :

  • le numéro accompagnant chaque nom renvoie aux pièces justificatives le concernant ;
  • pour des questions de lisibilité seules les dates extrêmes des personnages ont été retenues ;
  • un point d’interrogation à la suite du numéro signale que cet individu est de père incertain ;
  • un « N. » désigne un nom de famille ou un prénom incertain ;
  • le signe * précède la date de naissance ;
  • le signe + introduit la date de décès ;
  • l’abréviation s.d. signifie « sans date » ;
  • lorsque l’arbre généalogique original débute par deux frères, un père fictif a été introduit afin de permettre de générer un arbre.


Remerciements

Notre profonde gratitude va à Leonardo Broillet qui a été l’artisan de la conception et de la réalisation des présentes pages.



Accès

Accès aux 146 généalogies de familles fribourgeoises.

Accès à la listes des 146 familles.



 
Created by cdi